Visiter Madagascar, mes coups de cœur !

Pour moi, Madagascar est une des îles les plus renommées au monde. La beauté de son cadre, les espèces rares qu’elle abrite : ce sont autant de raison qui pousse de nombreux curieux du monde entier à faire le détour chaque année. Mais il faut dire que partir à la découverte des 592 000 m2 de l’île rouge n’est pas une mince à faire. Il faut une certaine organisation et un passage de longue durée. Et pour ne pas rater votre séjour, voici quelques musts à faire quand vous êtes de passage afin de découvrir la magnificence naturelle de cette île.

À la conquête du fameux Tsingy de Bemaraha

Tsingy
Les Tsingy de Bemaraha

Les Tsingy, ou les aiguilles comme se plaisent à le dire les étrangers, est l’un des plus beaux sites touristiques se trouvant dans le Sud de la grande île. Ils font parties des patrimoines mondiaux de l’UNESCO. Et c’est l’une de plus grandes beautés naturelles de l’île. Lors de la visite, les guides peuvent vous proposer de découvrir les petits Tsingy ou le grand Tsingy. Tout dépend de votre forme physique et de votre capacité à faire une randonnée.

Les Grands Tsingy sont formées de roche calcaire culminant à plusieurs kilomètres de hauteur. La légende veut que si vous entrez dans ses bas fonds, vous puissiez rencontrer le seul crocodile blanc. Mais il n’est pas nécessaire d’en passer par là pour apprécier la beauté de ce lieu.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les Tsingy ne sont pas des œuvres de l’homme. Ce sont les résultats du retrait de la mer au cours des années qui les ont forgés. Selon les scientifiques, y a des décennies, les Tsingy auraient été couvertes par la mer d’où les formations calcaires.

Le parc de Ranomafana : un passage obligé

Ranomafana
Le parc de Ranomafana

Quand on parle de Madagascar, on pense toujours directement aux lémuriens. En effet, cette île est l’une des rares au monde à en disposer de plusieurs espèces. C’est d’ailleurs ce qui fait sa fierté.

Dans tous les parcs et réserves naturels de Madagascar, vous pouvez aller à la rencontre de divers types de lémuriens. Mais il faut dire que le parc de Ranomafana est plus renommé que d’autres.

Cadre idyllique, calme qui règne en maitre, foret verdoyant : il faut dire que la qualité de Ranomafana est un avantage en soi. À cela s’ajoute la source thermale dans la région. Pour une cure contre le stress, les problèmes musculaires, mêmes les locaux accourent verts cette partie de la Grande île. Le volcan qui sommeille dans la terre chauffe naturellement l’eau, ce qui lui apporte des vertus.

Ranomafana n’est pas seulement le temple du bien-être et une réserve impressionnante de lémurien, qui pour votre grand bonheur peuvent effectuer des danses. C’est aussi le paradis des férus d’orchidées et d’ornithologie. Ici, vous avez une des plus grandes collections d’orchidées rares aux mondes. Et cela va de pair avec plusieurs centaines d’oiseaux.

L’allée des Baobabs : plus beau en vrai

allee
L’allée des Baobabs

Avez-vous déjà entendu parler de l’allée de Baobabs ? Même Google Maps peut vous en faire profiter avec son système de visite virtuelle. Mais il faut dire que ce site touristique de Madagascar est bien plus beau en vrai.

Il s’agit d’une route faite de terre, qui se trouve dans le sud de l’île, à Morondava plus exactement. Sur les rebords de cette dernière, plusieurs baobabs se sont alignés comme pour faire une haie d’honneur à ceux qui sont de passage.

C’est l’une des plus belles œuvres de la nature qui se trouve dans l’île Rouge. Il faut dire que sur les quelques espèces de baobabs qui existent au monde, Madagascar en conserve la grande partie et celle la plus rares. Dans cette île, cet arbre majestueux est sacré. Et la légende la concernant en optimise la beauté. Selon les natifs, les Dieux auraient été jaloux de la beauté des Baobabs qu’ils les ont plantés à l’envers, les racines en l’air.

Un conseil, si vous comptez partir à la découverte de ce site, attendez le couché du soleil. Le cadre sera parfait pour une prise de vue de toute beauté.

Faire un détour par Ifaty

Ifaty_beach_Madagascar
La plage d’Ifaty

Quand on dit que Madagascar est une beauté naturelle, on n’exagère en rien. Outre les espèces terrestres rares, l’île possède aussi une grande diversité sous-marine. Pour en profiter, il faut faire un détour par Ifaty.

C’est une petite région, calme et magnifique que les touristes apprécient grandement. Ici quelques hébergements de luxe ont vu le jour afin de faciliter le travail aux guides et aux tours opérateurs. Chaque chambre, où du moins la plupart, offre une vue imprenable sur la mer. Et quelques moniteurs de plongées sous-marines y ont élus résidences.

Nager avec les poissons, découvrir la vie des tortues de mer, partir à la conquête des barrières de corail : les amateurs de sensations fortes ne seront pas dessus d’Ifaty. Même les novices en apnées peuvent profiter de ce genre d’activité.

Nosy Be et ses îles avoisinantes

Hellville_Nosy_Be_Madagascar_at_dusk
La ville de Nosy Be Hell

Vous avez opté pour un circuit allant vers le nord-ouest de Madagascar, vous ferez bien de demander un passage par Nosy Be Hell ville. Outre l’histoire chargée de cette région, son environnement en a attiré plus d’un au fil des années. D’ailleurs, plusieurs touristes y ont élu résidences.

Nosy Be est connu pour la beauté de ses plages, mais pas seulement. C’est l’une des rares régions de Madagascar à avoir des îles avoisinantes aussi intéressantes les unes que les autres. Les faunes et les flores y sont uniques. Ils y apportent un certain cache et un art de vivre dans le calme et la sérénité. Pour partir à la découverte des richesses naturelles des « Nosy » ou « petite île » de la région, vous n’avez qu’à louer un bateau et un guide.

Fort dauphin et ses plages

LibanonaBeach
La plage de Libanona

Tous les ans, une élection des meilleures plages du monde est organisée. Et tous les ans, Libanona, la plage de Fort-Dauphin fait partie des 6 premières. Sable fin et blanc, eau turquoise, une baie ornée d’arbre : il n’y a rien de tel pour se dépayser.

Les férus de sports aquatiques ne devraient pas non plus rater ce détour. Et pour cause, la force des vagues de cette région est propice pour faire de la voile, de la planche, du ski nautique ou toute autre activité à sensation forte.

Isalo : une œuvre de la nature quelque peu déroutante

Madagascar-isalo
Isalo

Quand on parle de Madagascar, ce serait un euphémisme de ne pas faire mention d’Isalo. C’est une région dans le sud de l’île. Vous pouvez y trouver une réserve naturelle qui prend soin des espèces rares de l’île rouge. Mais outre la visite des parcs, Isalo attire aussi les curieux avec des formations rocheuses originales.

Quand vous êtes de passage dans le Sud, prenez le temps de découvrir de vos propres yeux, la fameuse fenêtre de l’Isalo. Il s’agit d’une œuvre de dame nature qui a aussi participé aux renoms de la grande île. Au coucher du soleil, ou en plein jour, ses pierres empilées en forme de fenêtre vous éblouiront.

Isalo fait partie des beautés naturelles de la grande île malgré qu’il ne s’agisse pas de verdure et de mer ou d’espèce en voie de disparition.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s