Tananarive

La capitale de Madagascar est connue sous le nom d’Antananarivo ou Tananarive pour les Français. Habitée par 1.4 million de personnes environ, cette ville à la fois prospère et pauvre a d’un premier abord une image qui n’est pas très reluisante. Des mendiants de tout âge (enfant ou adulte) et des vendeurs pots de colle se trouvent un peu partout. La pollution, les embouteillages et l’insécurité, sont toujours au rendez-vous dans le centre-ville. Pourtant, Antananarivo ne manque pas de charme. Elle possède de nombreuses merveilles à découvrir.

 

Le centre ville de Tananarive

Pour aller à Analakely, centre-ville de Tananarive, le point de repaire est le lac Anosy. Au milieu de ce lac se trouve un monument aux morts pour rendre hommage aux soldats tombés pendant la première guerre mondiale. Une statue en bronze, érigée par les Français Barberis et Perrin en 1927 représente l’ange noir.

Marché analakely, Antananarivo (2)
Le marché d’Analakely

Le marché d’Analakely se situe entre les deux fameux escaliers d’Ambondrona et d’Antaninarenina. À quelques minutes de ce marché se trouve l’avenue de l’indépendance. Ce stade sert souvent de lieu de meeting aux parties politiques ou bien à recevoir des chanteurs célèbres les jours de fête. Des grandes enseignes françaises ainsi que des banques françaises y sont implantées. On y trouve également les meilleures glaces de l’île telles que Blanche Neige et Honey.

En avançant un peu plus loin, on trouve la gare de Madarail où l’on peut prendre des trains touristiques.

 Palais de la Reine

Inspiré du style hollywoodien, les lettres de la capitale de Madagascar sont affichées sur une colline menant au palais de Manjakamiadana. Le palais où la Reine Ranavalona III y habitait autrefois, le monument le plus connu de toute l’île.

Plais de la reine
Le palais de la Reine

Un escalier à plusieurs centaines de marches est à emprunter pour atteindre le sommet de cette plus haute colline de Madagascar. Du haut, une vue agréable permet d’admirer le centre-ville en premier plan.

Ambohimanga, la Colline bleue

Madagascar_Ambohimanga_P1041007_7b91958a72b74ee0bcd771b714e49478
Entrée de la colline d’Ambohimanga

Une des douze collines sacrées qui entourent Antananarivo, Ambohimanga se situe à environ 15 km du centre d’Antananarivo. Au sommet de cette colline se trouve le Rova d’Ambohimanga, enceinte fortifiée qui renferme la case où vécut le roi Andrianampoinimerina de 1788 à 1810. On y trouve encore les deux pavillons en bois avec étage où venaient séjourner les reines Ranavalona I et Ranavalona II. Le parc à bœufs et les bassins sacrés où se baignaient les reines sont également encore sur le lieu. De nombreux autres monuments sont à contempler.

Le paysage d’Ambohimanga est doté d’une structure architecturale exceptionnelle.

Le palais d’Andafiavaratra

Palais_d'Andafiavaratra_01
Le palais d’Andafiavaratra

Se trouvant tout prêt du palais de la reine à Manjakamiadana, le palais d’Andafiavaratra fut un temps la maison du premier ministre Rainilaiarivony. Aujourd’hui, il ne s’agit plus que d’un grand établissement conservant jalousement les restes du palais de la Reine.

En effet, quelques mois après l’incendie qui a touché le Rova, les vestiges qui ont survécu aux flammes ont été exposés dans le palais d’Andafiavaratra. On peut y trouver les vaisselles des rois et reines, le trône, etc.

La visite est soumise à des règles strictes mais c’est un passage obligé pour ceux qui souhaitent en apprendre davantage sur l’histoire du pays.

Le tsena de Mahamasina

Le Tsena de Mahamasina, ou le marché de Mahamasina est un rituel des natifs de la ville. Une fois par semaine, le jeudi, quelques vendeurs de friperie et d’accessoires en tout genre se réunissent en plein cœur du quartier. L’animation y est étonnante.

Mahamasina perd son calme habituel pour laisser place à des marchandages et à des transactions en tout genre. Le marché a tellement évolué depuis le temps qu’aujourd’hui, il fait le tour du stade au complet et arrive même presque au tunnel d’Ambohidahy.

On peut absolument tout trouver dans ce marché. Cela va des articles d’habillement aux accessoires d’ameublement. Les transactions se passent en toute convivialité. C’est ici que se traduit le sens du partage et de l’échange des Malgaches.

Le parc de Tsarasaotra

Aigrette
Une Aigrette Dimorphe, présent au parc Tsarasaotra

Se trouvant dans un quartier nommé Alarobia, non loin d’Ivandry, sur la RN 4, le parc de Tsarasaotra est ouvert au public.

Dans ce parc, la verdure est reine. Quelques oiseaux y ont élu résidences avec les crocodiles et les autres animaux qui y sont préservés.

Vous pourrez observer les espèces ci-dessous:

  • Héron Crabier Chevelu
  • Héron Garde-boeufs
  • Héron Bihoreau à Calotte Noir
  • Aigrette Dimorphe
  • Canard à Bec Rouge
  • Canard à bosses

Le parc est ouvert de 6 heures à 17 heures.

Croc Farm

Crocodiles_resting_together
Les crocodiles de la Croc Farm de Tananarive

Sur la route de l’aéroport d’Ivato, il existe un parc spécialement dédié aux crocodiles. C’est la « Croc Farm ». Ici, toutes les espèces de crocodile de la grande île sont présentées.

Et les activités ne consistent pas seulement à faire la connaissance avec ces beaux reptiles.  Les visiteurs peuvent aussi déguster quelques plats à base de chair de crocodile.

Ampefy et son histoire

Même les locaux prennent parfois la route pour un week-end à Ampefy. Il faut dire que c’est un lieu calme et dépaysant se trouvant non loin de la ville. Le plat typique dans cette région est le poisson. Prendre le temps d’en gouter un est obligatoire. Les locaux ont un savoir-faire unique dans la préparation de ce met.

Ampefy est gorgée d’histoire et de légende qui en font l’unicité. Ici, le lieu le plus atypique est « le Chute de La Lilly ». Selon les récits, Lilly serait une jeune fille qui s’est donnée la mort en sautant du haut de la chute parce que ces parents n’appréciaient pas son histoire d’amour.

Lily's
Les Chutes de la Lilly

Depuis, c’est devenu le rendez-vous des amoureux, mais aussi des touristes. La beauté des lieux en a attiré plus d’un depuis des années.

Outre cette chute, Ampefy est aussi connu pour ses geysers. Leur puissance, leur beauté et leur emplacement : il n’y a pas à dire, mère nature a été plus que généreuse dans cette ville. Un week-end à Ampefy ne manquera pas de ravir les petits comme les grands.

Le Lemur Park

lemur-1475284_1920
Un lémurien au sein du  » Lemur Park « 

Il n’y a pas besoin d’aller jusqu’à Ranomafana pour apprécier la beauté des fameux lémuriens de Madagascar. À quelques kilomètres seulement en dehors de la capitale, il existe un parc qui leur est entièrement dédié.

Il s’agit du Lemur Park. Ouvert entre 9 heures et 17 heures, cet endroit conserve 70 espèces de lémuriens.

Un cadre digne des plus grandes forêts tropicales, des lémuriens vivant en toute liberté, mais en sécurité : le Lemur Park voue son existence dans la protection de ses animaux.

Mais force est de constater qu’il permet aussi d’apprécier en toute facilité la beauté de ces espèces qui ont fait la réputation de la Grande-Île.

Pour l’histoire, le Lemur Park a ouvert ses portes en 2001 et travaille depuis en collaboration avec Total Madagascar et Colas Madagascar.

Le parc de Tsimbazaza

C’est l’un des lieux les plus mythiques à Antananarivo. Ayant ouverts ses portes depuis des années, le parc zoologique de Tsimbazaza est un beau reflet de la biodiversité de l’île. Tous les animaux y sont répertoriés et présentés. Cela va des tortus, aux oiseaux, et il y a même un établissement consacré aux reptiles.

La visite dure quelques heures et nécessite quelques euros. Mais les touristes auront l’occasion d’y apprécier quelques espèces typiques de Madagascar. Ce peut être les lémuriens ou les Fosa ou les plantes rares de la grande île.

Cadre verdoyant, s’étalant sur plusieurs km2 : le parc de Tsimabazaza reste encore aujourd’hui un incontournable de la capitale. Pour y aller, le plus simple reste de prendre la route d’Analakely, vers Anosy.

Passer un séjour à Lazaina

Lazaina est une ville se trouvant à quelques kilomètres de la capitale. Le calme y règne en maître. De quoi vous assurer un séjour agréable et un dépaysement total. Quand vous êtes de passage dans cette région, n’oubliez pas de faire une réservation chez « Tokontany ». C’est le lieu incontournable pour un séjour réussi à Lazaina.

Chambre confort, salle de cinéma, piscine grande taille et structure chic et sobre : Tokontany a su trouver les arguments pour en attirer plus d’un depuis son ouverture il y a quelques années de cela.

Des chefs s’occupent de préparer pour vous des plats typiques de la région afin de faciliter votre voyage culinaire.

Après tout, il n’y a rien de tel qu’un passage dans un pays pour en apprendre davantage sur ses mets et ses cultures.

Nos autres adresses pour manger à Tananarive ?

  • Il y a bien sûr le restaurant Sakamanga qui propose des spécialités malgaches mais aussi une cuisine traditionnelle française. Allez y goûter leur fameux coulant au chocolat qui est vraiment délicieux ou encore leur tarte de Zébu ! Leur adresse: Rue Andrianary Ratianarivo | TsaraRue à Tananarive, Madagascar.

 

  • Situé au bas de l’hotel Carlton Anosy, au coeur de Tananarive, le Kudeta est un bel endroit avec une carte toujours variée et le personnel vous choucoute ! Leur adresse 15 rue de la Reunion | Isoraka, Antananarivo 101, Madagascar.

 

  • Le Café de la Gare dispose d’un cadre idéal et propose une cuisine traditionnelle Malgache. Leur adresse Gare de Soarano, Antananarivo 101, Madagascar.

 

  • Si vous souhaitez manger une bonne glace, c’est au Palladio’s café ! C’est un spécialiste des pauses glacées. C’est un endroit charmant et atypique se trouvant à Ivandry.Ici toutes les saveurs sont permises. Glace colorée, présentée avec soin, et dans un cadre chic et sobre : le Palladio’s est le paradis des gourmands et des gourmets. Petits et grands peuvent y trouver leur bonheur.

 

Publicités