Mantasoa

Mantasoa est une merveille unique en son genre dans les pays comme Madagascar. Il fait sûrement partie des endroits de rêve qu’il faut absolument visiter. Il est vraiment difficile de résister aux charmes des paysages de ce lieu qui se localise à 70 kilomètres au nord-est de la capitale, Tananarive. Du style authentique du XIXe siècle combiné aux modes d’installation industrielle de l’année 60, il y a bien de quoi fasciner les visiteurs. Se trouvant dans un coin éloigné des pollutions et des bruits de la ville, Mantasoa promet une découverte calme et pleine de sérénité.

Jean Laborde, le nom inséparable de Mantasoa

Il est impossible de parler de Mantasoa sans mentionner les œuvres de Jean Laborde. En effet, la cité industrielle qu’il a bâtie, ainsi que sa propre tombe dit Soamandrakizay ou le bonheur éternel, est des principales attractions de cet endroit. La découverte de Mantasoa passe donc avant tout par la connaissance de cette véritable source de toutes ces merveilles.

L’aventurier, négociant et industriel français était le premier consul de France placé à Madagascar. Sa mission principale était de propager l’influence française dans toute la Grande île. Il devint ensuite l’architecte et le constructeur d’armes de la Reine Ranavalona Ière. Ainsi, Il a transformé Mantasoa en une cité industrielle. Nombreux sont donc les œuvres que Jean Laborde a réalisé sur lieu. Malheureusement, certains ne s’en sortaient pas indemnes de tous les évènements qui ont bouleversés le royaume de Madagascar. Seuls les vestiges du haut-fourneau, du four à cimenter, des ruines des fours à poterie, ainsi que du four à chaux et de l’atelier de fonderie sont disponibles actuellement.

La fameuse cité industrielle de Jean Laborde

Jean Laborde réalisa le souhait de la Reine Ranavalona Ière en construisant le complexe industriel à proximité du lac. Tout aussi admirable et fantastique que le lac, la cité industrielle à structure monumentale est une des meilleures attractions existant à Madagascar. L’ensemble du complexe est formé par de nombreuses usines. Les plus remarquables sont l’usine de porcelaine, l’usine de fabrication de canons et le haut fourneau de la fonderie. Des divers ateliers ont également été construits pour fabriquer différentes armes telles que les canons, les fusils, les sabreset toutes les munitions utilisées à cette époque de XIXe. Ces ateliers servaient aussi de fabrication de briques, de tuiles, de savons, d’acides, ainsi que de peintures et de nombreux autres produits.

La résidence d’été de la reine Ranavalona se situait au milieu de la cité avant mais aujourd’hui il ne reste plus que son souvenir. La maison en bois de Jean Laborde qui se trouve au nord des usines a été renouvelée avec les matériaux originaux qu’il avait même fabriqués.

Le lac de Mantasoa

Le lac de Mantasoa, un lac purement artificiel qui fait toute la beauté de ses paysages. Ce lac a pour origine la construction d’un barrage de régulation du cours de la rivière Ikopa. Construit en 1937, le plan peut contenir jusqu’à 110 millions de mètres cubes.

L’existence de ce grand lac attire plus de visiteurs, surtout les passionnés des balades en bateau rapide et des diverses activités nautiques comme le pédalo ou le ski nautique. De plus, les odeurs enivrantes de la forêt de pins procurent une sensation de bien-être en pleine nature. Les chants doux et mélodieux des cigales couronnent le tout du mois de décembre en avril.

Lac de mantasoa
Lac de Mantasoa, Madagascar

La réserve de Mandraka

lemur-949394_1280
Réserve de Mandraka

À 12 Km après la bifurcation pour Mantasoa se trouve la réserve de Mandraka. C’est l’endroit idéal pour combler les passionnés de la faune et de la flore malgaches. Il est indispensable de se rendre à ce site unique si l’on veut découvrir la biodiversité de Madagascar. Des caméléons, des papillons et des insectes sont éparpillés un peu partout au milieu de la végétation. On y trouve également des crocodiles, des tortues, des serpents et surtout des sifakas et des lémuriens qui sont seulement caractéristiques de l’île.