Madagascar, la terre des randonnées pédestres

Madagascar est une île idéale pour tous ceux qui sont passionnés de la marche à pied. Dans certaines régions de ce pays, la terre est vaste et la nature offre encore du confort tel que l’air pur. Ce qui est plus admirable, le paysage affiche une vue agréable et surprenante. Celle-ci devient encore plus époustouflante lorsque l’on monte sur le haut d’un massif. Et c’est l’une des plus belles choses à Madagascar puisque là-bas, il y en existe de nombreux massifs. Faire des randonnées pédestres pour les explorer sera un voyage aventureux et plaisant.

Les massifs de Madagascar:

Massif d’Isalo

Situé au sud de Madagascar, le massif d’Isalo est formé par des grès continentaux datant des milliers d’années. Il est étendu sur près de 100 km du nord vers le sud avec une superficie de 81 540 ha environ. Cet immense massif a une altitude entre 820 et 1 240 mètres. Ce massif montagneux est décoré par un vaste lit d’herbes et des arbres de « tapia » (endémique deshauts plateaux de Madagascar). Le paysage désertique fait impression d’un style western.

À quelques kilomètres de ce massif se trouve une piscine naturelle entourée de belle verdure. C’est l’endroit parfait pour se détendre après une longue durée de marche.

De ce massif à la piscine, des rochers de grès se présentent sous diverses formes impressionnantes et spectaculaires pour enjoliver l’ensemble du paysage durant le trajet. Parmi les aspects artistiques de ces roches, on peut citer la roche en forme de « tortue », la magnifique nommée « femme africaine », l’illustration du « crâne » et la roche en « crocodile ». Le chemin est embelli par les fameuses plantes comme les « pachypodes », les baobabs nains. Des lémuriens, des oiseaux ou encore des caméléons peuvent parfois surgir pour compléter le spectacle durant le voyage.

Le canyon des rats et le canyon des Singes, le circuit des sportifs

La promenade dans ce circuit se fait sur des rochers de granites. Le parcours nécessite un peu d’endurance et d’énergie. C’est un trajet permettant d’admirer à la fois unecascade d’eau turquoise et une vue étonnante sur les falaises, les forêts et les rizières.

Le canyon des singes offre de belles occasions pour découvrir les « Sifaka », espèce de lémuriens à queue annelée.

Au cœur du canyon des rats coule une chute d’eau. On y trouve également une piscine naturelle, idéale pour la douche. À l’intérieur du canon sont construits des tombeaux « bara», creusés dans la façade rocheuse. Cela permet d’apprendre et de connaître la tradition des habitants de la région où se situe le massif d’Isalo.

Il y aussi la grotte des Portugais, une grotte aménagée par des marins portugais naufragés au XVIème siècle. Celle-ci offre la possibilité d’admirer des paysages divers, des sites archéologiques, des forêts sèches et humides aux espèces très rares ainsi que toutes sortes de plantes, d’oiseaux et de lémuriens.


Le Canyon de NAMAZA

Le circuit du canyon de NAMAZA est constitué de plusieurs piscines naturelles. Ce sont les principales attractions touristiques sur ce parcours. Les randonneurs ont à leur disposition des oasis de fraîcheur à bonne température pour se baigner. Le Canyon de NAMAZA est un lieu de détente riche en faune et flore endémique. C’est un coin paradisiaque pour apprécier la forêt verte, la rivière, la cascade des Nymphes, les oiseaux, les papillons, ainsi que les lézards et quelques espèces rares de lémuriens.

La fenêtre de lIsalo

C’est un massif de roche taillé naturellement en forme de fenêtre et s’ouvrant sur la grande vallée déserte. Il ne faut surtout pas la manquer au soleil couchant. 

Le massif d’Andringitra

Le massif d’Andringitra se situe dans la région de la Haute Matsiatra, dans la vallée de Namoly à 97 km de Fianarantsoa. Il a une superficie de 31 160 ha. C’est un massif granitique reposant sur un socle de roche cristalline et de grès, soutenu à l’Ouest par le gneiss d’Amborompotsy et à l’Est par le granite magmatique. Son altitude varie de 500 à 2650 m avec un point culminant à 2658m. C’est le deuxième pic le plus haut et accessible de Madagascar.

Il est possible de faire une variété d’activités dans ce massif. Chacun peut choisir ceux qui lui conviennent ; de la randonnée, du trekking ou encore de l’escalade. Le plus essentiel est que chaque aventure sera toujours riche en découvertes.

100 km de pistes de randonnées a été aménagés pour atteindre le sommet du massif et de profiter d’une vue panoramique.

Il existe de nombreux circuits agréables et magnifiques possibles autour de ce massif.

Pour les visites touristiques, alterner les randonnées diurnes et nocturnes est une meilleure idée pour observer la faune endémique en traversant les cascades et les piscines naturelles.

Massif de Tsaratànana

Ce massif est du type volcanique. Il est vraiment difficile d’atteindre ces hauteurs. Il se situe dans une zone sous peuplée et où la forêt primaire est encore préservée. La végétation varie avec l’altitude du massif.

Massif d’Ankaratra

Ce massif s’étend sur près de 100 km entre Arivonimamo et Antsirabe. Il culmine à 2000 m avec des monts désertés et sans végétation. On y apprécie une composition de reliefs montagneux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s